18/57 La Moselle vue par ses sapeurs-pompiers

Couv1857Commandez-le dès maintenant !

Octobre 2019

*|MC:SUBJECT|*
Voir cet email dans une page web

stage sde3 : une formation haut de gamme appuyée par une intendance et une logistique fortes !

Seul SDIS français agréé à la formation des chefs de section Sauvetage-Déblaiement SDE3, le SDIS de la Moselle a accueilli du 20 au 27 septembre 12 stagiaires de Mayotte (976), des Yvelines (78), du Rhône (69), du Nord (59), du Doubs (25), du Finistère (29), de l’Unité d’Instruction et d’Intervention de la Sécurité Civile de Nogent-le-Rotrou (UIISC1) et de la Moselle.

Pour que les mises en situation se déroulent au plus proches de la réalité, l’encadrement a signé plusieurs conventions pour accéder à des sites en cours de démolition ou à des sites historiques en veillant à ce que la sécurité des stagiaires soit évidemment assurée.

Profitant de ce stage pour réaliser leurs formations de maintien et de perfectionnement des acquis (FMPA), près de 200 sapeurs-pompiers des SDIS du Bas-Rhin (67), des Vosges (88), de l’Yonne (89), de la Saône-et-Loire (71), de la Côte-d’Or (21), de l’Indre (36), de la Seine-et-Marne (77), de l’Essone (91), du Val d’Oise (95), du Haut-Rhin (68), de l’Aisne (02), du Doubs, de la Marne (51), de la Vendée (85), de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris et de l’UIISC1 participent aux 9 exercices journaliers,

ce qui représente 45 heures de formation par jour (315 heures en fin de formation).

Chaque nuit, 170 spécialistes SDE ont dormi au camp de base situé sur le secteur de Metz. Plus de 100 plastrons se sont relayés pour « jouer le jeu » de la victime. Côté logistique, 4 magasiniers ont mis à disposition le matériel, une équipe de 20 animateurs ont réalisé les scénarios et 20 évaluateurs issus de la Moselle ainsi que des départements participants ont pu apprécier la compétence opérationnelle des stagiaires.

Pas de camp de base sans cantine ! La cellule ravitaillement a servi près de 400 repas par jour (petit-déjeuner, déjeuner et dîner). Soit 2 800 repas sur toute la période de formation.

Tout cela a été possible grâce à la disponibilité, à l’engagement et à la collaboration de l’ensemble des acteurs, allant du conseiller technique départemental SDE au magasinier, sans oublier le travail en amont des personnels administratifs, techniques et spécialisés des différents services du SDIS 57.

 
Toutes les images sur notre page Facebook en cliquant ici

La 4ème compagnie de sarrebourg / château-salins change de commandant

Mardi 1er octobre, le Colonel François VALLIER, directeur départemental et Chef du Corps des sapeurs-pompiers de la Moselle a transmis le commandement de la 4e compagnie d'incendie et de secours de Sarrebourg / Château-Salins au Capitaine Maxime KOCH, succédant ainsi au Commandant Dominique ROTH.

La passation de commandement s'est déroulée en présence de :

M. Christophe DUVERNE, Sous-préfet de l'arrondissement de Sarrebourg / Château-Salins;
M. Patrick REICHHELD, conseiller départemental du canton de Phalsbourg, représentant M. Patrick WEITEN, président du conseil départemental de la Moselle;
M. Camille ZIEGER, 1er adjoint au maire, représentant M. Alain MARTY, maire de Sarrebourg;
Mme Nicole PIERRARD, conseillère départementale du canton de Phalsbourg;
M. Bernard SIMON, conseiller départemental du canton de Sarrebourg;

ainsi qu'en présence d'officiers, sous-officiers et gradés du Corps départemental, des chefs d'unités opérationnelles du bassin, d'autorités civiles et militaires et de nombreux invités.

Retrouvez toutes les photos sur notre page Facebook

premiers coups de pelle au centre technique et logistique départemental

Depuis le 2 septembre ont démarré les travaux de restructuration du Centre Technique Logistique Départemental qui lui permettront de le mettre dans sa configuration définitive.
Prévus en 3 phases tout en maintenant l'activité  actuelle sur site, la première étape de ces travaux s'achèvera à la fin de cette année afin de livrer la Pharmacie à Usage interne (PUI) ainsi que l'ensemble des espaces extérieurs.
 
Environ 13 000 Tonnes de terre seront reprises pour créer 4000 m² de parking supplémentaires et à l'issue de cette première phase, 6 mois seront nécessaires pour configurer en intérieur le nouveau plateau logistique et l'atelier mécanique.
 

le monoxyde de carbone : ce danger invisible, vigilance  pour les sauveteurs !

Inodore, incolore, insipide, extrêmement dangereux et toxique, ces quelques mots résument parfaitement la problématique du monoxyde de carbone (CO).
Ce gaz, selon l'Institut de Veille Sanitaire (InVS), première cause de mortalité par intoxication en France, provoque chaque année près de 1000 cas d'intoxication et concerne près de 3600 personnes, tous âges confondus.

Les intoxications au CO sont principalement causées par les chaudières présentant un défaut d’aération ou d’installation, mais de nombreux autres appareils (groupe électrogène, brasero/barbecue...) utilisant des combustibles fossiles (gaz, bois, fuel ou charbon) peuvent aussi produire du CO. Si les intoxications surviennent principalement à domicile, la plus grande vigilance s’impose également dans les lieux collectifs comme les écoles ou les lieux de culte.

Les intoxications les moins graves provoquent des symptômes non spécifiques comme des maux de têtes, des nausées ou des vertiges, voire une perte de connaissance. Dans ses formes les plus graves, cette intoxication peut être lourde de conséquences : elle peut conduire à une hospitalisation, laisser des séquelles à vie, voire être mortelle. L'objectif en opérations : Y PENSER y compris dans des cas à caractère médical (enfant malade depuis plusieurs jours avec diarrhées et vomissements,...).
 
Les recommandations premiers secours en équipe de la DGSCGC (juin 2018) précisent que la priorité reste l'évacuation des personnes. Il sera ensuite nécessaire de compléter les bilans des victimes et réaliser les gestes de secours adaptés, rendre compte au CRRA 15 et demander des moyens médicaux en fonction de la situation et de la gravité, demander des moyens spécialisés si nécessaire.
 
Le détecteur CO placé sur le sac de secours est plus que jamais un allié de choix pour les personnels en opération.
 
Plus d'infos sur le CO sur le site de l'agence régionale de santé du Grand-Est

La vallée de la bièvre, une fusion et une rénovation soutenues par les personnels pour intervenir ensemble !

Le vendredi 4 octobre, les sapeurs-pompiers de la nouvelle unité opérationnelle de la Vallée de la Bièvre, 4ème compagnie d'incendie et de secours, ont accueilli les autorités locales et de nombreux habitants pour la cérémonie de passation de commandement du chef d'unité et l'inauguration de leur caserne rénovée. Issue de la fusion des unités de Troisfontaines et d'Hartzviller, soutenu par l'ensemble des personnels et avec l'appui des maires des deux communes, la nouvelle unité compte 30 sapeurs-pompiers et deux véhicules récemment affectés par glissement, un CCR et un VTU. 
 
Cette fusion est un exemple de réussite. La caserne rétrocédée par la mairie de Troisfontaines pour l'euro symbolique a fait l'objet d'un investissement de 40 000€ pour la rénovation des locaux avec la création de vestiaires hommes et femmes, des sanitaires et d'un espace de formation et de convivialité. La quasi totalité des travaux a été réalisé par l'ensemble des personnels totalisant prêt de 1 400 heures de travail. L'an prochain la seconde tranche de travaux permettra de finaliser les travées. Désormais, l'unité de la Vallée de la Bièvre est prête à intervenir sur l'ensemble du bassin et à renforcer les unités voisines. 
 
Monsieur Christophe DUVERNE, sous-préfet de l'arrondissement de Sarrrebourg, Monsieur Sébastien HORNSPERGER et Marcel STRUBEL, maires de Troisfontaines et Hartzviller, et Monsieur Patrick REICHHELD, administrateur du SDIS ont inauguré la nouvelle unité devant près de 200 personnes après la passation de commandement.
Le Lieutenant Didier MAIRE est marié et père de 3 enfants. Il exerce la profession d’employé polyvalent en bâtiment à la SASU Stéphane CHEVRIER. Il est nommé chef de centre de l’unité opérationnelle de la Vallée de la Bièvre le 3 juin 2019 suite à la fusion des unités opérationnelles  d’Hartzviller et de Troisfontaines. Il succède au Lieutenant Martial SOUR qui mettra fin à son engagement au 31 décembre après 35 années d'activité et au Lieutenant Christian MOMBERT qui poursuit son activité au sein de la nouvelle unité.
 
Il intègre le CIS Abreschviller le 1er janvier 1983.  Il effectue son service militaire au sein de l’UIISC 1 en 1985. Formateur incendie, formateur LSPCC, il est chef de groupe sur le secteur Gondrexange - Abreschviller - Lorquin.
 
Il est titulaire de la médaille d’honneur des sapeurs-pompiers échelon Or pour 30 ans de service, de la médaille de bronze de l’Assemblée Nationale pour acte de bravoure et d’une lettre de félicitation pour acte de Courage et Dévouement délivrée lors de la journée nationale des sapeurs-pompiers 2019 à Thionville.

un travail d'équipe pour des bases solides !

Pour toute construction d'édifice, il faut des bases solides, et la modernisation du SDIS n'échappe pas à cette règle. Ainsi, le socle de base pour assurer un bon fonctionnement du SDIS repose sur 3 documents structurants que sont le Schéma Départemental d'Analyse et de Couverture des Risques (SDACR), le Règlement Opérationnel (RO) et le Règlement Intérieur (RI). 
 
Le règlement intérieur, est un document qui apporte les précisions utiles sur le mode d'organisation, les modalités de fonctionnement du SDIS de la Moselle et défini les droits et obligations applicables à tous les acteurs du SDIS.Cette organisation est le moyen qui permet d'assurer la performance collective des agents du SDIS au service de la population.
 
Elle doit permettre à chacun de prendre part à la construction de ses modes collaboratifs, de ses liens à travers les projets du SDIS. Cette organisation transversale s'inscrit dans une démarche évolutive afin de mieux répondre aux besoins de la population et des unités opérationnelles.
 
La mise à jour est donc basée sur un principe de co-construction.  Un groupe de pilotage représentatif des personnels de notre service est mis en place depuis mi-septembre.
 
Les travaux ont débuté par l'élaboration de "l'état du réel". Ce travail va consister à faire l'inventaire de l'ensemble des documents existants (notes, chartes, règlements...) qui ont vocation à être cités ou intégrés dans le futur règlement intérieur et de celles qui doivent être supprimées car obsolètes. 
 
Les travaux seront présentés régulièrement dans les instances afin de recueillir les enrichissements et faire évoluer le document. L'objectif étant la finalisation de celui-ci courant d'année prochaine.

7ème édition des rencontres de la sécurité à forbach

Du 1er au 12 octobre s'est tenue en Moselle la 7e édition des Rencontres de la Sécurité.
Vendredi 11 octobre dernier, Didier MARTIN, Préfet de la Moselle, a inauguré le village des Rencontres de la sécurité au centre des congrès du Burghof à Forbach.

Une centaine de collégiens et de visiteurs ont pu assister en début de matinée à un exercice de secours routier auquel ils ont également pu participer. Le GRIMP a lui aussi fait une démonstration de descente en rappel en présence des autorités.

En parallèle, et tout au long de la journée, le stand du développement et de la promotion du volontariat a accueilli le public venu en nombre. Présentation du SDIS, de sa ressource humaine et matériel et de ses missions, tel était le programme, suscitant peut-être de futures vocations.

réunions de bassins : les services de l'état-major à la rencontre des territoires

L'équipe de direction a souhaité rencontrer l'ensemble des personnels du corps départemental, afin de présenter les grandes lignes du futur règlement opérationnel (RO).
 
Au total, 20 réunions sont planifiées par les commandants de compagnie à compter du 23 septembre jusqu'au 22 octobre prochain.
 
Ces moments d'échanges sont organisés en 2 temps : une première partie permet aux cadres de l'État-major d'évoquer la modernisation du SDIS entamée depuis 4 ans, ainsi que d'expliquer le fonctionnement des unités opérationnelles et la place des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires dans la nouvelle organisation opérationnelle.
 
Dans une deuxième partie, 3 ateliers permettent aux participants de poser toutes les questions souhaitées sur les thématiques suivantes:
 
- le règlement opérationnel et les effectifs
- les indemnités et les sujets statutaires
- la programmation du système de gestion opérationnel et l'application Sm@rtemis.
 
A ce jour, 18 réunions se sont déjà tenues et ont permis à l'équipe de direction d'échanger avec plus de 1 000 sapeurs-pompiers, essentiellement volontaires.
 
De nombreux sujets ont pu être évoqués, notamment le dimensionnement des effectifs, les différents niveaux de disponibilité, la possibilité de se positionner en alerte, ainsi que le droit aux indemnités.
 
La dernière réunion sera organisée le mercredi 6 novembre et sera destinée aux personnels de l'État-major.
 

moi(s) sans tabac, c'est le moment d'arrêter !

Le SDIS de la Moselle est à nouveau partenaire du Moi(s) sans Tabac pour cette édition 2019.
Qu’est ce que c’est ? Le Moi(s) Sans Tabac est une campagne d’information et d’accompagnement au sevrage tabagique qui se déroule chaque année au mois de novembre.
 
C’est un défi collectif national qui vise à inciter et accompagner tous les fumeurs volontaires dans leur démarche d’arrêt du tabac via des actions de communication et de prévention de proximité.
 
Dans ce cadre, notre établissement vous propose à travers le pôle santé et secours médical (PSSM) de tester votre niveau potentiel de monoxyde de carbone, votre dépendance et la motivation qui vous anime sur des stands de sensibilisation.
 
Des conseils personnalisés seront également prodigués par l’équipe tabacologie du PSSM qui vous proposera la mise en œuvre d’un suivi individuel et pluridisciplinaire :
 
- possibilité de consultations individuelles avec des ISP.
- possibilité de consultations diététiques.
 
On vous attend donc nombreux sur nos stands (les lieux et dates vous seront communiqués très rapidement par la chefferie santé), et, n’oubliez pas : En Novembre, on arrête ensemble !

MOUVEMENTS DE PERSONNEL

Ils arrivent
CPL.    ROBE Joan
SGT.    MOLINA Alain
Mme.   KAMINSKI Julie

Ils changent de poste
CPL.     VETU Mathieu
CCH.    RUPAR Axel
ADJ.     WENGLARZ Michel
CDT.     ROTH Dominique
CNE.    KOCH Maxime
LTN.     PENNERAT Jérémie
LTN.     WEBER Francis
ADJ.     KIRSCH Marc
Ils partent
SGT.    LEGER Christophe
M.        ZIMMER Michel
CCH.   THOREZ Julien
Mme.   LEMOINE Lydia
LTN.     HUFFENUS Serge
LTN.     GIRONIS Robert
CPL.     ISNARD Florian
CPL.     CREPIN Antoine
CPL.     GREFF Julien
CPL.     REBOUILLET Brice
CPL.     DIEDA Romuald
CPL.     GUERBER Valentine
CPL.     BENDER Alexandre
CPL.     COLLIN Céline
CPL.     GOULON Fabio
CPL.     BEAUCOURT Régis
M.         PUTZ Corentin
M.         MICHEL Hervé

AGENDA

• 19 oct.
  • 1re journée technique de secours routier à l'UO de Thionville
• 21 oct.
  • Cérémonie de départ du Colonel Alain DIRY, directeur départemental adjoint
• 25 oct.
  • Passation de commandement de l'UO de Grosbliedestroff
  • Passation de commandement de l'UO de Ay-sur-Moselle
• 02 nov.
  • Cross départemental des sapeurs-pompiers à Bitche
• 05 nov.
  • Commission d'appel d'offre
  • Comité consultatif départemental des sapeurs-pompiers volontaires
• 14 nov.
  • Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail
 

 
Directeur de la publication : Colonel François VALLIER
Comité de rédaction : Bureau communication, Cabinet, Conseillers, Départements et Pôles
Crédits photos et conception : A. BOUGES / C. VOSGIEN / DR
Bureau communication - Sapeurs-pompiers de la Moselle - Tous droits réservés
Octobre 2019

Imprimer E-mail